AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 JAMES D. GRAY. ► « I have nothing to declare except my genius. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
James D. Gray

avatar

Messages : 58
Posts RP : 10
Date d'inscription : 02/11/2014
Age : 21

MessageSujet: JAMES D. GRAY. ► « I have nothing to declare except my genius. »   Lun 3 Nov - 0:15

© blend - Tumblr


James Dorian Gray

« I have nothing to declare but my genius. »

Comment vois-tu les autres groupes ? Les autres groupes ? Vous parlez de cette bande d’ahuris qui me regardent passer devant eux sans réaliser vraiment la chance qu’ils ont de côtoyer quelqu’un de mon rang ? Comment vous dire ? Ils n’ont absolument aucun intérêt à mes yeux. A la limite, j’admets que les voir se débattre pour réussir comme des petits moineaux m’amuse. Encore que, les Lions savent se montrer utiles, parfois, admettons. Et encore. Oui, soyons clairs et concis ; les autres groupes n’ont aucune espèce d’importance. Ce sont des fourmis que je peux écraser avec ma botte quand bon me semble, et jamais je ne regarderai ces êtres immondes autrement que comme ce qu’ils sont ; des termites.

Que penses-tu du système de classe ? Oh, c’est la meilleure invention jamais créée, ce système ! Vous n’imaginez pas à quel point ça peut être fatiguant de parler à des gens qui prétendent appartenir à votre monde et être égal à vous alors que ce ne sont que des paysans qui veulent croire le contraire. Non non, cette classification rigoureuse est plus que nécessaire ! Après tout, on ne mélange pas les torchons avec les serviettes, et l’idée que je puisse ne serais-ce que serrer la main à quelqu’un qui à l’habitude de les mettre dans la terre me dégoûte au plus haut point.


Penses-tu que cette société est une bonne chose ? Que voulez vous dire ? Êtes-vous vraiment en train de me demander, à moi, si cette ville est meilleure que les autres du point de vue de sa société ? Mais bien entendu, quelle question idiote ! Personnellement, je ne comprends pas pourquoi diable le reste du monde ne prend pas exemple sur Holmesty. Tout est classé, rangé, dans la plus parfaite des perfections. Non vraiment, je ne comprends pas ce que vous pourriez bien avoir à y redire. Est-ce que vous me demandez ça à cause de ces rebelles stupides qui insultent cette société de tous les noms ? Pfeuh. Ils sont jaloux. Ils savent qu’ils ne seront jamais aussi bien que nous, et ça les énerve. Ignorez les, croyez moi, ça vaut mieux. Ils n’en valent pas la peine.




Carte d'identité:
Nom :
Gray. C’est un nom anglais, si vous voulez tout savoir. Bon, il n’a rien d’exceptionnel, mis à part sa sonorité mélodieuse et sa perfection en tous points. Il rime avec beauté, parfait, aimé, sacré, … Bref, il résume bien ma famille en général.

Prénoms :
Alors. James, mon prénom, le vrai, celui que j’utilise au quotidien, est le prénom de mon grand-père. Pas très original, je sais, mais que voulez vous, je viens d’une vieille famille anglaise. Donc histoire de respecter la tradition, je porte le nom d’un vieil homme totalement inconnu qui vivait en Angleterre, et dont personne n’a jamais vraiment entendu parler, juste parce qu’il est mort. Bon, je ne vais pas me plaindre, j’ai eu un prénom passe-partout. Après tout, j’aurai pu m’appeler Olaf. Mon second prénom, là par contre, c’est une autre histoire. Dorian. Alors oui, pour ceux qui sont cultivés, vous aurez compris la référence. Dorian Gray. Ha. Ha. L’humour de mes parents laisse à désirer, je vous l’accorde.


Surnom :
Un surnom ? Et bien, personnellement, mes parents m’ont appelé James, alors j’apprécierai que vous m’appeliez comme tel. Malheureusement, puisque le commun des mortels ne semble pas se contenter des choses simples et efficaces, j’ai eu droit à une multitude de surnoms plus ridicules les une que les autres. Pour mes parents je suis « mon chou » ou « mon bébé », et la dernière fois ma mère a osé m’appeler « choupinou ». Un commentaire, et je vous tue. Sinon, mes amis m’appellent parfois « monsieur grincheux », je ne vois pas bien pourquoi. Mes professeurs me préfèrent le surnom de « l’éternel absent », et quant aux gens sans importance, ils alternent souvent entre « connard », « gros bourge » ou « me parle pas comme ça espèce d’enfoiré ». Ah, je vous jure, les classes populaires, aucune éducation !


Date de naissance :
Le 15 juin 1990. Voilà. Au beau milieu de l’année, au milieu du mois du milieu d’année pour être précis. C’est pas beau ça, tant de perfection dans une seule date ? A croire que le monde lui-même savait que j’étais destiné à faire de grandes choses, et qu’il s’est dit « bon les gars, celui là, on lui donne une naissance parfaite, au moment le plus parfait de l’année, dans un truc bien carré et bien organisé, ok ? ».


Âge :
J’ai actuellement 24 ans. Eeeeet oui je sais, l’âge de la liberté, des idéaux, des … nianiania. Très peu pour moi, merci bien. Ma liberté, je l’ai déjà. Mes idéaux, je les ai atteints en naissant. Ce que mon âge me permet de faire, c’est de me vautrer dans les stupres de la jeunesse, de boire et de coucher avec des inconnus sans penser au lendemain. Et ça, admettons le, c’est plutôt cool.


Groupe :
Dragon Rouge, et fier de l’être. Les mauvaises langues vous diront que tout ça, c’est grâce à papa et maman, et c’est bien vrai. Mon père est un homme politique influent, et ma mère gère une entreprise réputée. Autrement dit, nous croulons sur l’or. Et qui dit argent dit pouvoir. Je vous en prie, jalousez-moi autant que vous le voulez, j’adore ça.


Statut  :
Oh pitié. Quel genre de questionnaire est-ce que cette chose ? Vous voulez quoi, au juste, entendre parler du grand et magnifique amour ? J’ai bien quelque chose de grand et magnifique dans mon pantalon, mais croyez moi, ce n’est pas de l’amour. L’amour, c’est la nourriture du peuple. On a inventé cette « richesse du cœur » parce que tout le monde n’a pas la chance d’avoir la vraie richesse. Pour répondre à votre question, je ne suis donc pas marié, et je condamne clairement cette aliénation sociale, ni même en couple, ce qui, si vous voulez mon avis, revient exactement au même, mais avec moins d’argent perdu à la fin.


Orientation :
J’aime coucher avec des gens, ça va pas plus loin. Non, en fait, pour parler plus crûment, j’aime posséder des gens. Que ce soit une fille ou un garçon dans mon lit m’importe peu, tant que c’est moi qui suis en contrôle de la situation. C’est en général pour ça que je préfère les femmes, d’ailleurs. C’est moins compliqué de se mettre d’accord. Ceci dit, bisexuel est un terme qui me va très bien, et que j’assume complètement.


métiers/études :
Eh bien je suis techniquement inscrit en études de droit. Oui inscrit oui, parce que je préfère profiter des joies de la vie étudiante en enchaînant les soirées et en dormant toute la journée plutôt que de passer ma jeunesse assis sur un banc trop étroit à écouter des types chauves déblatérer, déblatérer, déblatérer toute la journée, déblatérer sur tout et surtout sur n’importe quoi (ouaislaréférenceouais). De toute façon, étant donné la richesse de ma famille, mon avenir et ma place sociale sont assurés, ainsi que celle des enfants et des petits enfants que je n’aurai pas.


Personnage inventé/scénario:
Je suis unique et authentique, merci bien.


Avatar :
Evan Peters. Allez, faîtes pas genre, tout le monde connaît Evan Peters. Tout le monde aime Evan Peters. Tout le monde veut coucher avec Evan Peters. EH BIEN NON. PARCE QU’IL EST A MOI. ET MOI JE PARTAGE PAS.


Anecdotes & faits divers:


S’il y a une chose à savoir sur James, c’est qu’il pense que tout lui est dû. Habitué à ce qu’on cède à tous ses caprices, il ne conçoit pas l’idée qu’on puisse lui dire non. Il a d’ailleurs en général une relation assez violente quand cette situation se présente. • Il aime beaucoup tout ce qui touche au morbide et à la violence, passant parfois des heures à lire des rapports d’autopsie sur le net ou faisant des recherches sur des tueurs en série comme si ils étaient ses héros. Il lui arrive d’ailleurs souvent de rêver de tuer des gens, de leur faire manger leurs boyaux ou de leur arracher les yeux à la petite cuillère. Vous l’aurez compris, il est légèrement psychopathe.• C’est très difficile de devenir ami avec James, parce qu’il fait rarement confiance aux gens. A vrai dire, il a plutôt tendance à les considérer comme des jouets avec lesquels il pourrait s’amuser, n’hésitant pas de ce fait à être cruel dans ses propos lorsque quelqu’un qu’il considère comme inférieur à lui ose lui adresser la parole.• Pourtant, lorsque vous avez la chance, ou le malheur, de compter dans ses amis, il sera avec vous plus doux qu’un agneau. Très fidèle, il passe son temps à essayer de remercier ses proches de simplement exister, et il ferait n’importe quoi pour quelqu’un à qui il tient profondément.  • Il a une peur panique de l’abandon. • C’est un grand adepte des soirées de débauche, et donc d’alcool, de drogue, et de sexe. Il se plaît à dire qu’il n’y est pas addict, mais pourtant, il n’a jamais vraiment essayé d’arrêter.  • Il a toujours quelque chose à la bouche, sinon il mord tout ce qu’il peut trouver. Pourtant, il déteste le chewing-gum. Donc il fume. Beaucoup. Tout le temps, en fait. Il est très rare de le voir sans cigarette à la bouche. A part quand il dort, peut être. Et encore. •Il a affreusement peur de mourir, et contradictoirement, il refuse de vieillir. Il se considère parfait tel qu’il est, et il voudrait que son visage, à l’image du personnage qui lui a donné son second nom, reste figé dans le temps. L’immortalité, c’est son rêve le plus cher. Après tout, quand on possède tout ce qu’on veut, il est donc logique d’aspirer à l’unique chose que l’on n’aura jamais, n’est ce pas ? Les humains, ces masos.  • Très sociable, il n’hésitera pas à parler à quelqu’un si cette personne lui semble intéressante, ou même s’il s’ennuie.  Il a une rare aisance relationnelle, qui peut lui donner un air supérieur. Ce qu’il est, de toute façon, la plupart du temps. • Légèrement (beaucoup, avouons le) hyperactif, il a dans l’obligation d’être toujours occupé. Absolument toujours. Autrement dit, était donné qu’il méprise le sport, il est toujours en train de faire la fête, ou de marcher sans but dans les rues. Quand on le bloque, assis, il devient nerveux et pianote sur la table, se passe la main dans les cheveux, tape du pied par terre, bref, devient insupportable. Il a d’ailleurs des médicaments contre l’hyperactivité, mais il les prend rarement parce qu’ils ne se combinent pas avec l’alcool. Il a bien essayé tout de même, mais plus jamais il ne fera cette erreur. • Malgré son aisance avec les gens, c’est une énorme buse dès que vient le moment de draguer. Il n’a aucune idée de comment s’y prendre, et ses rares tentatives pitoyables se sont toutes soldées par un lapin. Donc il attend que tout lui tombe tout cru dans la bouche. Voilà, vous êtes prévenus, jamais James ne fera le premier pas, désolé pour vous.  • C’est aussi une grosse buse quand il s’agit de comprendre les sentiments des autres, d’ailleurs. D’un naturel curieux, ou même carrément fouine selon certains, ce sera toujours le premier à savoir qui a couché avec qui, qui a dit quoi, et caetera. Pourtant, vous pouvez être sûr que même si des gens qu’il côtoie sont en couple depuis deux ans, même s’ils sont mariés, ce sera le dernier de tous à le savoir. Pire, il ne comprendra jamais quoique ce soit si deux personnes s’aiment, ou, croyez le ou non, si quelqu’un a des sentiments pour LUI. Oui, c’est un cas désespéré à ce point là. • James n’a absolument aucun sens de l’orientation. Aucun. Il pourrait se perdre n’importe où. L’avantage, c’est que du coup il découvre sans cesse de nouveaux endroits. L’inconvénient, c’est que si vous voulez le voir, vous allez pouvoir attendre un moment si l’envie lui prend de venir de lui-même. D’ailleurs, même si il vient avec un chauffeur, ne l’attendez jamais à l’heure, jamais. Il est tout, sauf ponctuel.  • Il adooooore le café. Techniquement, à cause de son hyperactivité, le médecin lui a strictement interdit d’en boire. Mais qu’est ce qu’un médecin, au final ? Doit-on vraiment les écouter ? Non, bien sûr que non. Alors James n’hésite pas à en boire quinze par jours, le rendant de ce fait encore plus insupportable à vivre. • Lorsqu’il réussit à rester calme suffisamment longtemps, il adore se poser dans un endroit un peu bruyant, plein de vie, mettre des écouteurs et lire un livre. C’est un des rares moments où il ne ressent pas le besoin de faire autre chose. C’est son moyen de s’évader, en bref. Par contre, si quelqu’un décide de lui parler dans ces moments là, gare à vous.  • Il a tendance à s’intéresser à beaucoup de choses à la fois, ce qui fait qu’il se lasse très vite des choses. Ceci dit, il adore tout ce qui a un rapport quelconque avec la technologie. Accroc à son portable, son ordinateur, il pourrait passer des heures à jouer à des jeux vidéo si son corps n’avait pas constamment besoin de bouger.  • Il est franc, très franc, beaucoup trop franc disent certains. Persuadé que ses opinions sont les seules valables, et que le tact est un embarassement inutile, il peut vous tenir tête pendant des heures ou vous appeler laideron dès votre première rencontre s’il juge qu’il a raison. •



A propos de moi:

J’AIME LES LICORNES ET LEURS JOLIES CORNES … Allez faîtes pas semblant, vous connaissez la suite de la chanson. Sinon allez immédiatement sur YouTube, incultes que vous êtes. Et après tapez vous les 10h de nyan cat, comme punition. Bonne chance.  BREF. Donc, je m’appelle Laetitia, mais PERSONNE ne m’appelle comme ça, pitié. Mon surnom, et donc la manière donc TOUT LE MONDE m’appelle, c’est Sia. Oui je sais, c’est pas original, c’est juste la fin de mon prénom, mais JE M’EN BAT …    Bref. J’ai donc actuellement 18 ans, et je fais du RP depuis que j’ai genre … 12 ans, peut être un peu avant. Ce qui quand on y réfléchit est tout de même un gros bout de ma vie. Mais rassurez vous, je ne sais comment, mais je réussis à avoir une vie sociale à côté. Je sais, c’est admirable.    Sinon quand je sors pas boire toute la nuit avec mes amis, je suis habituellement en cours, puisque je suis étudiante en fac de littérature et civilisation anglaise, ou sinon je suis sur mon ordi, en train de rp, de lire des fics, de regarder des vidéos sur YouTube, ou des séries. Oui non parce que je suis complètement accroc aux séries. Et ne me haïssez pas mais il m’arrive de carrément quitter la CB en coup de vent si mon épisode est sorti.    En parlant de ça, j’adooooore traîner sur la CB et me faire de nouveaux amis. J’adore les smiley oignons, aussi.    J’adore les allusions de fesses, j’en fais tout le temps pardonnez moi.    Mais par dessus tout ; J’AIME LES TRAINS. (Sissilaréférence.   ) Allez, adoptez-moi. J’sais pas faire les cookies mais j’apprendrai.  

© _Viviie.




Dernière édition par James D. Gray le Lun 3 Nov - 6:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James D. Gray

avatar

Messages : 58
Posts RP : 10
Date d'inscription : 02/11/2014
Age : 21

MessageSujet: Re: JAMES D. GRAY. ► « I have nothing to declare except my genius. »   Lun 3 Nov - 0:15

© blend - Tumblr


The devil is real.

« The one charm in the past is that this is the past. » - Oscar Wilde.

“We’re born with millions of little lights shining in our hearts, and it shows us the way. One light’s up everytime we feel love in our hearts, one dies when it moves away. We’re born with millions of little lights shining in the dark, and they die along the way. Till we’re old, and we’re cold, and we’re lying in the dark, cause it all burn out one day.” – Passenger, All the little lights.


Always the same old story …
Papa et Maman tombent amoureux. Papa est étudiant en droit, Maman en commerce. Ils grandissent main dans la main. Papa devient homme politique, Maman PDG. Papa et Maman aiment le pouvoir, l’argent, la littérature, le piano, et les voyages. Papa et Maman ont un bébé. Là, bien sûr, c’est moi qui apparais, donc c’est là que ça commence à devenir intéressant hein. Bref, ils ont donc un bébé, tout joli, tout mignon, avec un beau sourire. Très bien. Prénommé James. Oh, et puis tant qu’à faire, allons-y qu’on rajoute une petite référence littéraire et me donnant le deuxième prénom de Dorian, en hommage au personnage d’Oscar Wilde. Ouais, en même temps, avec des parents comme les miens et un nom de famille comme Gray, fallait s’y attendre. Enfin bon, passons. Donc, je suis fils unique. Mes parents m’aiment. Je grandis, tout le monde est content. Je fais l’école à la maison, bien entendu, avec des précepteurs ultra-compétents. En clair, j’ai l’enfance la plus banale et la plus barbante du monde. J’ai tout ce que je veux, je fais ce que je veux, on ne m’interdit rien et on me remercie, en plus. On passe à la suite ?

Selon mon psychiatre, mon éducation a conditionné beaucoup des traits de ma personnalité. Selon ses mots, j’aurai été « trop gâté, et donc privé de la notion de limite, de danger, d’interdiction et de refus ». En même temps, j’ai pas vraiment besoin de toutes ces choses, soyons honnêtes. Mais enfin, paraît que j’estime que tout m’est acquis d’avance. En même temps, c’est un peu le cas. J’ai déjà le pouvoir, l’argent, ma place est assurée, et d’un claquement de doigt je peux avoir ce que je veux sur un plateau d’argent, et avec le sourire en plus. Je vois pas bien où est le problème. Bref, je divague de nouveau. Donc après cette enfance anormalement normale, j’ai atteint la période bénie de l’adolescence, soit environ 13 ou 14 ans selon votre vision des choses. C’est là que ça a commencé à se compliquer.


… but now I’m changing the end.
Comme je l’ai dit précédemment, et que je rappelle au cas où vos cerveaux soient sous-développés, j’étais le petit trésor de mes parents. Leur fils unique, digne héritier de leur fortune et leurs ambitions, ils étaient à mes petits soins. Et mis à part mon hyperactivité, qui avait de toute façon été détectée suffisamment tôt pour que je prenne mes médicaments tous les jours, j’étais un enfant relativement sage et obéissant. Bon, à part les caprices, mais quel enfant n’en fait pas ? Moi je voulais des yachts quand les autres enfants voulaient des vélos, voilà tout. Non mais ne vous en faîtes pas, il y a vraiment un but à cette histoire. Au commencement de mon adolescence, je me suis découvert une passion, et par là j’entends des nuits entières de recherches sans sommeil, pour les poisons. Oui oui, les poisons. Eh oh, chacun ses passions, on ne juge pas ! Toujours est-il que comme toute chose que les adolescents font, mes parents ont fini par le découvrir. Et ont commencé à s’inquiéter, en bons parents. Et là, c’est devenu l’Enfer dans ma vie. Pendant deux ans, ils m’ont fait voir des psychiatres, des psychologues, des psychanalystes, et je ne sais quel autre nom commençant par « psy ». Tous en arrivaient à la même conclusion ; j’étais un psychopathe. Pas un de haut niveau qui va aller tuer des femmes pour leur ouvrir le bide et enfoncer leurs intestins dans leur globe oculaire hein. Encore que, ce serait drôle. BREF. Mes parents ne voulaient pas y croire la première fois, donc ils sont allés se le faire confirmer par une bonne vingtaine de spécialistes du sujet. Que voulez-vous, quand on est riche, on ne sait plus quoi faire de son argent.

Inutile de dire que cette découverte a tout changé, je suppose ? Bon, vous vous représentez vite la chose. Papa et Maman culpabilisent, ils se demandent ce qu’ils ont bien pu faire de mal dans mon éducation, petit à petit ils commencent à me regarder différemment, ils commencent à avoir peur, à être déçu, à comprendre que je ne serai jamais leur parfait fils héritier, et ils s’éloignent. Pas doucement, non. J’avais rien vu venir, à vrai dire. Je me suis juste réveillé un matin, et ils étaient partis. Sur le coup, j’ai rien ressenti du tout. Alors j’ai attendu. Une semaine. Puis deux. Puis un an. Et toujours rien. Les domestiques m’ont dit qu’ils étaient en voyage d’affaire. Imbéciles, je sais bien qu’un voyage d’affaire ne dure pas un an. Et ce que je savais aussi, c’est que désormais, j’avais une grande maison pour moi tout seul. Alors j’ai commencé à « dérailler », comme disent les parents. Je me suis mis à vivre la grande vie de débauche de tous ceux qui peuvent se permettre de la vivre. J’ai touché à tout, pour être honnête. Mon psychiatre vous dirait sûrement que c’est un moyen de me punir pour avoir brisé ma famille, ou que je cherche à ce qu’on me remarque, … C’est des conneries. Tout ce qui m’intéresse, c’est de m’amuser tant que je le peux. Et puis j’ai toujours préféré vivre la nuit, ça tombe bien. Alors oui, je me complais dans ma débauche, je fais des choses que beaucoup qualifient de stupides, et j’assiste tout de même dignement à tous les évènements riches auxquels tout bon Dragon se doit d’apparaître. Mes parents m'appellent, quelquefois, pour vérifier que je suis en vie, mais je m'en passerai bien. Voilà, c’est ça mon histoire. Je suis un Dragon, psychopathe, débauché, héritier d’une énorme fortune, et qui a un fort penchant pour emmerder le monde autour de lui. Ravi de vous rencontrer.

© _Viviie.




Dernière édition par James D. Gray le Mer 5 Nov - 4:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grady Tyler
Admin
avatar

Messages : 468
Posts RP : 11
Date d'inscription : 31/10/2014

MessageSujet: Re: JAMES D. GRAY. ► « I have nothing to declare except my genius. »   Lun 3 Nov - 0:36

BIENVENUUUUUUUUUUUE
EVAN PETERS OMAGAD \o/

Bon courage pour ta fiche, si t'as une question n'hésite pas à en parler au staff ! <3

_________________
La Gloire est née sans ailes.

Crédit avatar : RBP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James D. Gray

avatar

Messages : 58
Posts RP : 10
Date d'inscription : 02/11/2014
Age : 21

MessageSujet: Re: JAMES D. GRAY. ► « I have nothing to declare except my genius. »   Lun 3 Nov - 6:15

Ohgad. Déjà ?

DYLAN O'BRIEN OHMAGAD VIENS QUE JE TE FASSE DES BEBES.

Hum hum. En tout cas merci, et je n'hésiterai pas. o/

_________________
You may kiss the bride
Un homme et une femme. Toujours la même vieille histoire. Ils se rencontrent, se marient, passent leur vie à rire. Ce serait si simple si nous étions juste ça, n'est ce pas ? Chassons la peur en riant, tant qu'on en est capables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paola Campbell

avatar

Messages : 25
Posts RP : 0
Date d'inscription : 02/11/2014

MessageSujet: Re: JAMES D. GRAY. ► « I have nothing to declare except my genius. »   Lun 3 Nov - 8:24

Bienvenue
Evan *.* Excellent choix d'avatar.
Bonne chance pour ta fiche ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec Galbraith
Admin
avatar

Messages : 114
Posts RP : 20
Date d'inscription : 24/09/2014
Age : 23

MessageSujet: Re: JAMES D. GRAY. ► « I have nothing to declare except my genius. »   Lun 3 Nov - 10:15

Officiellement Bienvenue à toi !
Le choix de l'avatar est juste excellent, rien que pour ça, tu marques des points (a)
J'adore le début de ta fiche, James promet d être un sacré personnage ! *_*
Bref comme l'a dit Grady si tu as des questions <3
Bon courage <3

_________________

© belladone.

Les ailes coupées en pleins voles, tu t'éclates sur le sol !
On croît que les rêves, c’est fait pour se réaliser. C'est ça, le problème des rêves : c’est que c’est fait pour être rêvé. Mais comment faire pour rêver quand toute ta vie on t'a empêché de le faire ?
Alec Galbraith
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anastasia Gray

avatar

Messages : 202
Posts RP : 22
Date d'inscription : 02/11/2014

MessageSujet: Re: JAMES D. GRAY. ► « I have nothing to declare except my genius. »   Lun 3 Nov - 12:41

TOI !

Tu sais déjà tout le bien que je pense de James
Je voulais juste laisser ma p'tite trace sur ta fiche. Voilà.

Et je suis contente que tu sois là
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JAMES D. GRAY. ► « I have nothing to declare except my genius. »   Lun 3 Nov - 15:26

#mode groupie dans 3, 2, 1# --> EVANNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNN
NNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNN
NNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNn na j'suis pas obsédé par ce mec .. a peine .. a peine .. et puis en plus c'est nostalgique  ( hein mon peteux ! èé ) et ziva un n'autre dragon, encore du rouge, encore des bourges, d'la badassitude, du sexiness et d'largent !!!!! #aquej'meurt# en tout cas j'aime deja ton perso, il a l'air n'interessant , si tu a besoin de quoi que ce soit en tout cas le Staff est la
Revenir en haut Aller en bas
Grady Tyler
Admin
avatar

Messages : 468
Posts RP : 11
Date d'inscription : 31/10/2014

MessageSujet: Re: JAMES D. GRAY. ► « I have nothing to declare except my genius. »   Lun 3 Nov - 17:53

James a écrit:
DYLAN O'BRIEN OHMAGAD VIENS QUE JE TE FASSE DES BEBES.

NON CAY MOI QUI LUI FERAIT DES BEYBEYS. e_________e

_________________
La Gloire est née sans ailes.

Crédit avatar : RBP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blue Oswald
Admin
avatar

Messages : 131
Posts RP : 23
Date d'inscription : 31/10/2014
Localisation : En chasse.

MessageSujet: Re: JAMES D. GRAY. ► « I have nothing to declare except my genius. »   Lun 3 Nov - 18:27

OOOOOOOH TOIIIIIIIIII!

Alors de UN, ton ava, ya juste même pas besoin de le commenter.
De DEUX, ton perso à l'air génial.
De TROIS, seigneur que j'aime ta présa irl
De QUATRE, viens dans mon lit tout de suite que j't'apprenne a faire mes désormais célèbres cookies en forme de fesse!!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James D. Gray

avatar

Messages : 58
Posts RP : 10
Date d'inscription : 02/11/2014
Age : 21

MessageSujet: Re: JAMES D. GRAY. ► « I have nothing to declare except my genius. »   Mar 4 Nov - 14:11

Ohmais ... mais ... mais vous êtes trop gentils.
J'ai pas trop le temps de faire une réponse individuelle là, mais je vous fait à tous des beaux bébés.  
Je vais essayer d'écrire l'histoire dès que j'aurai fini de bûcher mes CC et d'être débordée, promis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec Galbraith
Admin
avatar

Messages : 114
Posts RP : 20
Date d'inscription : 24/09/2014
Age : 23

MessageSujet: Re: JAMES D. GRAY. ► « I have nothing to declare except my genius. »   Mar 4 Nov - 23:01

"J’AIME LES LICORNES ET LEURS JOLIES CORNES …" Elles ont un pelage semblable aux nuages !
Elles sont très gentilles avec leurs amis même si elles pratiquent la sodomie !!

Désolé, plus fort que moi !

_________________

© belladone.

Les ailes coupées en pleins voles, tu t'éclates sur le sol !
On croît que les rêves, c’est fait pour se réaliser. C'est ça, le problème des rêves : c’est que c’est fait pour être rêvé. Mais comment faire pour rêver quand toute ta vie on t'a empêché de le faire ?
Alec Galbraith
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James D. Gray

avatar

Messages : 58
Posts RP : 10
Date d'inscription : 02/11/2014
Age : 21

MessageSujet: Re: JAMES D. GRAY. ► « I have nothing to declare except my genius. »   Mer 5 Nov - 3:06

YEAH ALEC, T'ES UN VRAI !

Voilà j'ai fini.

_________________
You may kiss the bride
Un homme et une femme. Toujours la même vieille histoire. Ils se rencontrent, se marient, passent leur vie à rire. Ce serait si simple si nous étions juste ça, n'est ce pas ? Chassons la peur en riant, tant qu'on en est capables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grady Tyler
Admin
avatar

Messages : 468
Posts RP : 11
Date d'inscription : 31/10/2014

MessageSujet: Re: JAMES D. GRAY. ► « I have nothing to declare except my genius. »   Mer 5 Nov - 13:26

Si tu as fini ta fiche tu peux aller apposer ta petite griffe ici : http://holmesty.forumactif.org/t66-signaler-sa-fiche Et je m'occuperais de toi ;)

_________________
La Gloire est née sans ailes.

Crédit avatar : RBP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blue Oswald
Admin
avatar

Messages : 131
Posts RP : 23
Date d'inscription : 31/10/2014
Localisation : En chasse.

MessageSujet: Re: JAMES D. GRAY. ► « I have nothing to declare except my genius. »   Mer 5 Nov - 18:29

Bienvenue !
Tu es validé !


OMG. Trois lettres qui disent tout. Comment j'aime trop ton persooo c'est un truc de malade comment je suis rentrée dedans (aucun sous-entendu merci /PAN/). Avec cet avaaaa.. ** Hâte de te voir RP ton perso est absolument et définitivement génial et ta fiche est parfaite!
Traditionnellement je te fourni le kit de survie sur ce forum : Cookies-fesses et un mètre ruban pour mesurer l'évolution de ton minipenis (c'est une maladie sur ce fo je crois)
Allez j'arrête de dire des conneries, Bienvenue chez les Dragons James!
***********

Tout d'abord bienvenue à toi, j'espère que tu survivras dans notre monde de fous !
En cas de souci, tu peux t'adresser à l'un des membres du staff, ils sont très gentils, et avec un peu de chance, Blue te préparera des cookies dont tu me donneras des nouvelles.

Tout dans ta fiche est parfait, alors maintenant que tu es validé, tu peux aller poster ta fiche de liens ici et ta fiche de rp . Tu peux également aller poster dans internet needs you si tu le souhaites.

Nous te souhaitons bon courage pour la suite dans l'aventure et à bientôt en rp je l'espère !

« ENTRER DANS L'AVENTURE »
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: JAMES D. GRAY. ► « I have nothing to declare except my genius. »   

Revenir en haut Aller en bas
 
JAMES D. GRAY. ► « I have nothing to declare except my genius. »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700
» Davy James' Fiche technique
» With Aristide's return comes hope (Selma James, widow of C.L. R. James)
» All i wanted was you [PV James Stanford]
» Présentation de James-Potter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Refuge :: █ Mais t'es qui toi ? Qu'est ce que tu fais là ? █ :: # Il Etait Une Fois... Toi ! :: Fiches Validées-
Sauter vers: