AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Amethyst ► White Rabbit pour vous servir, je vous jure que le Pays des Merveilles n'est pas si loin...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amethyst Cerezla

avatar

Messages : 10
Posts RP : 2
Date d'inscription : 15/11/2014

MessageSujet: Amethyst ► White Rabbit pour vous servir, je vous jure que le Pays des Merveilles n'est pas si loin...   Sam 15 Nov - 18:23

© blend - Tumblr


Amethyst Cerezla

J'aurais pu m'appeler Alice, mais j'ai toujours préféré cette saleté de lapin, c'est lui le vrai héros.

Comment vois-tu les autres groupes ? A ses yeux, les Dragons sont des espèces de prétentieux dégoûtants qui ne méritent absolument rien, les Lions sont de braves petits chatons affreusement soumis qui font peine à voir, les Loups sont des petits chiens qu'on sifflent et qui ne peuvent s'empêcher de rappliquer mais qui méritent un respect certain, les Renards sont des idiots qui se font gentiment exploiter sans l'ouvrir et les Oiseaux sont la définition même du pathétisme. En réalité, la seule classe qu'elle n'essaierait pas d'entuber ou qu'elle ne voudrait pas se mettre à dos sont les Loups. Les autres, la sienne comprise, lui donnent une impression de pathétisme presque drôle.

Que penses-tu du système de classe ? Très honnêtement, le système de classe lui donne envie de rire. Elle s'en contente parfaitement, elle, tant qu'elle peut faire son petit business ; au fond, elle sait à quel point les Dragons et les Lions dépendent des Oiseaux pour tout ce qui touche à l'illégal et ça lui convient très bien. Le système lui convient très bien. Elle est heureuse comme ça, elle aime son quartier où il faut courir pour ne pas se faire tuer, où il faut mordre et ne pas se contenter de montrer les crocs pour espérer survivre. Elle aime pouvoir savoir à quelle classe appartiennent les gens rien qu'en les regardant. Elle trouve tout ça divertissant.


Penses-tu que cette société est une bonne chose ? Elle ne sait pas, et elle s'en fout. Tant que ça marche, après tout, elle n'est personne pour remettre en cause tout le fonctionnement d'une ville. Et puis, bonne ou mauvaise chose, qu'est-ce que ça change ? Peu importe le modèle de société qui peut être mis en place, c'est toujours la même chose ; il y a des riches et des pauvres, et des gens paumés au milieu.




Carte d'identité:
Nom :
Cerezla. Et si ce nom vous dit quelque chose, amusez-vous à regarder un peu du côté des Dragons. Elle était censée être l'héritière de la famille Cerezla. Mais tout ce qu'elle a pu garder de cette famille, finalement, c'est son nom.

Prénoms :
Amethyst. Juste Amethyst. Comme la pierre précieuse, parce que c'était ce qu'elle était aux yeux de ses parents, avant. Alors c'est comme ça qu'ils ont voulu l'appeler. Elle, elle aurait préféré Crystal. Mais Amethyst, elle trouve ça tout aussi drôle.


Surnom :
Elle a eut tout un tas de surnoms débiles dont elle se fichait totalement. Mais depuis qu'elle s'est retrouvée déshéritée et obligée de descendre bien comme il faut dans l'échelle sociale, il y a eu un surnom qui lui est restée. White Rabbit. En réalité, c'est même assez rare que les gens l'appellent autrement. Ils finissent tous par l'appeler comme ça...


Date de naissance :
Elle est née en plein hiver, un 17 décembre.


Âge :
Elle a 28 ans, déjà. Mais ça, personne ne le sait. Son âge, elle ne le donne jamais ou elle ment. Pas qu'elle a honte, mais ça l'amuse que les gens ne sachent pas ou croient savoir.


Groupe :
Avant, c'était un Dragon. Mais bon, les histoires de famille, et tout ce qui va avec, ça n'aide pas à garder un tel rang. Et puis, tout a dérapé, ses parents l'ont reniée et elle s'est retrouvée à la rue. Aujourd'hui, c'est juste un Oiseau à qui ont a arraché les ailes.


Statut  :
Célibataire. Qui voudrais vraiment d'elle ? Et puis, quelle personne serait suffisamment intéressante à ses yeux pour mériter de partager un bout de sa vie ?


Orientation :
Elle refuse de se coller une étiquette. Quand elle veut s'amuser, elle prend ce qui lui tombe sous la main, tout simplement.


métier :
Si elle se fait appeler White Rabbit, ce n'est pas pour rien. C'est parce qu'elle s'est vantée de pouvoir emmener les gens au Pays des Merveilles, et qu'elle a tenu cette promesse, en quelque sorte. Une petite dose contre un peu d'argent, et le voyage peut commencer. Amethyst est dealeuse, et elle joue clairement dans la cours des grands. Croyez-le bien, ce qu'elle vend, c'est de la qualité, elle y veille.


Personnage inventé/scénario:
Totalement inventée, 100% authentique.


Avatar :
Yolandi Visser


Anecdotes & faits divers:


Elle est très directe. Le tact, c'est un truc totalement inconnu pour elle et ça l'amuse quand elle voit des gens tourner autour du pot au lieu de se montrer franc. • Elle sait être violente quand c'est nécessaire, et elle n'a jamais eu peur de mettre des coups. Pourtant, ce n'est pas nécessairement ce qu'elle préfère et elle évite autant qu'elle peut de se retrouver dans des situations où elle doit se servir de ses poings. • C'était une toxicomane avant, mais depuis qu'elle a commencé à dealer, elle a arrêté de prendre de la drogue. Elle veut pouvoir avoir l'esprit clair pour son petit business et elle préfère que ce soient ses collaborateurs qui goûtent la marchandise avant de la vendre.  • En revanche, si elle ne se drogue plus, elle boit et fume beaucoup. Elle encaisse l'alcool avec une grande facilité, et il lui arrive de fumer un peu d'herbe parce qu'elle considère ça comme une sorte de tabac amélioré. • Elle peut donner l'impression d'être la dernière des imbéciles, mais elle est maligne. Pour preuve, elle a réussi à pas trop mal s'en sortir quand elle s'est retrouvée au fond du trou... • Elle est assez conciliante dans la vie de tous les jours, elle aime faire plaisir aux autres. Mais dès que ça concerne le boulot, elle a une règle simple ; c'est elle qui pose les bases et si les gens ne sont pas contents, ils vont voir ailleurs. • Elle a le rire facile et c'est une bonne vivante. Parfois, les gens pensent que c'est quelqu'un de froid à cause de son apparence, alors que c'est tout l'inverse. • Elle cherche l'amusement partout, dans n'importe quelle situation. Si elle s'ennuie, elle ne prend pas la peine de faire le moindre effort. Elle a besoin de sentir qu'elle peut s'amuser. • Elle a beaucoup de mal à supporter la curiosité, surtout quand on commence à lui poser des questions sur elle. Elle adore parler, mais elle trouve toujours un moyen d'esquiver les questions personnelles. • Elle ne dira jamais la vérité sur des choses pouvant la concerner ; c'est une menteuse et elle ne s'en cache même pas. • Elle a commencé par se prostituer quand elle été reniée par sa famille et forcée à devenir un Oiseau ; elle a aimé ce métier, même si elle préfère celui qu'elle fait actuellement. • Elle est extrêmement extravertie. La timidité, elle ne connait pas et elle n'a aucun mal à aborder un inconnu. • Son style est étudié pour choquer et pour la rapprocher de son surnom. Les cheveux blonds platines, les tenues très prêts du corps, tout ça c'est sa marque de fabrique. Au moins, elle sait qu'elle marque les esprits. • Elle ne sait pas ce qu'est la pudeur. Après tout, elle a vendu son corps pendant un certain temps, alors la notion de pudeur est une vaste blague pour elle. • Elle est très maternelle. Ça étonne toujours de la voir avec des enfants, parce qu'elle sait s'y prendre avec eux et qu'elle aime ça.  • Au fond, elle préfère largement la vie qu'elle a maintenant qu'elle est avec les Oiseaux. Elle s'est trouvé un but, et un domaine dans lequel elle était douée. Ironiquement, passer de Dragons à Oiseaux lui a sauvé la vie ; désormais, elle fait quelque chose de son existence, même si ce n'est pas très légal. Elle a découvert qu'elle était capable d'être ambitieuse et professionnelle.



A propos de moi:

C'bon, j'suis une faible femme, j'ai craqué. J'fini toujours par craquer, de toute façon, pardonnez-moi. Et Blue ne m'a pas aidée à résister   Sinon, vous saurez tout sur moi en allant voir ce que j'ai écris chez Nastya o/

© _Viviie.




Dernière édition par Amethyst Cerezla le Sam 15 Nov - 18:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amethyst Cerezla

avatar

Messages : 10
Posts RP : 2
Date d'inscription : 15/11/2014

MessageSujet: Re: Amethyst ► White Rabbit pour vous servir, je vous jure que le Pays des Merveilles n'est pas si loin...   Sam 15 Nov - 18:24

© blend - Tumblr


Tu veux être honnête ? Admets que la vie est une chienne...

Viens, suis-moi. C'est pas le pays des merveilles, mais je te jure que ça va finir par y ressembler.

Je n'ai jamais été leur parfaite petite pierre précieuse. Jamais. Je ne sais pas, ça ne m'a jamais tenté en fait. Même quand j'étais gamine, pas plus haute que trois pommes et que je leur tenais tête parce que je ne voulais pas mettre leur parfaite petite robe à fleurs que je trouvais totalement affreuse. Je finissais toujours par défaire les tresses qu'ils faisaient dans mes cheveux ayant été bruns, un jour. Je n'ai jamais été leur parfaite petite fille dans leur parfait petit rêve de petite famille parfaite et respectable. J'en ai toujours fait à ma tête, toujours. Enfant, je n'allai pas à l'école. Non, l'école, c'était pour ceux qui n'avaient pas les moyens de payer des professeurs particuliers. Je détestais ça. Alors la première fois que j'ai fugué de chez moi, je ne devais pas avoir plus de 11 ans. Avec l'envie de voir le monde et mon ridicule sac à dos bien accroché sur mes épaules. Je m'en souviens, parce que lorsque mon père m'a retrouvé, il m'a frappé tellement fort que ce fichu petit sac est tombé au sol et que son contenu s'est éparpillé au milieu de la rue, comme ça. Mon père a commencé à me frapper à cet instant de ma vie. Ma mère, elle, elle se taisait. Elle se la fermait, parce que c'était plus facile de me regarder me manger des droites que j'arrivais à peine à encaisser plutôt que de s'en prendre une, elle aussi. Ce n'était pas grave, je m'en foutais. Jusqu'à ce que mon frère naisse. Mon petit frère, mon trésor. Je ne sais pas ce qui clochait chez mon père, je ne l'ai jamais su et ça ne m'intéresse pas de le savoir. Mais je sais que j'avais 12 ans quand Tom est né, et que j'ai vu mon père reporter sa colère sur ce gamin innocent, parce que les coups n'arrivaient pas à me faire taire. J'ai dû ranger ma fierté pour le protéger. Et puis, ça a fini par ne plus suffire. Mon père était violent. Ce gros connard de première se sentait puissant quand il levait la main sur moi, ou sur mon frère. Sauf que je n'ai pas réussi à garder pour moi toute la colère que voir un gamin qui n'était même pas encore âgé d'un an avec des bleus sur son ridicule petit corps provoquait en moi.

J'avais 13 ans, la première fois que j'ai répondu aux coups de mon père. La première fois que je me suis servie de mes poings et que je me suis rendue compte que ça me faisait un bien fou. De ça aussi, je m'en rappellerai toute ma vie. J'ai failli mourir, ce jour-là, mais ça valait le coup. Voir la douleur sur le visage de ce tyran quand mon genou lui a fait remonter ses bijoux de famille, et le trouble quand mon minuscule poing a frappé sa joue. Il m'a battue presque à mort, ce jour-là. J'étais presque inconsciente, et pour une fois, ma mère a bougé et lui a dit que ça suffisait. Que s'il continuait, elle s'en irait en nous emmenant avec elle. Je ne sais pas si ce sont les mots de ma mère ou ma ridicule poussée de courage qui a changé les choses, mais mon père a arrêté de nous frapper, mon frère et moi. En fait, il a même arrêté de nous regarder. Nous n'existions plus pour lui et je n'allai pas m'en plaindre. Mon frère était en sécurité, au moins. C'était le principal. Suite à ça, je me suis fait hospitalisée pour une « mauvaise chute ». Les médecins n'y ont pas cru une seconde, mais mes parents étaient blindés d'argent. Le silence, comme tout, peut s'acheter. J'ai commencé à perdre les pédales après ça. J'allai sur mes 14 ans, la première fois où j'ai touché à la drogue. Ma famille était en ruine, mon père buvait, ma mère avait baissé les bras et je devais gérer l'éducation de mon petit frère. Moi, j'ai juste perdu pieds. Je n'étais pas prête pour ça, je n'étais qu'une gamine. Et j'ai trouvé un refuge pour fuir ma vie merdique dans la drogue. La douce, d'abord. Celle qui ne te rend pas forcément accro, qui te fait juste te sentir bien pendant un temps. Mais petit à petit, c'est devenu clairement insuffisant. J'avais besoin de plus, j'avais besoin de planer, j'avais besoin d'oublier qui j'étais, ce que j'avais vécu et ce qui m'attendait en rentrant dans cette putain de maison à la con. Alors j'ai touché à des trucs un peu plus forts. Des trucs qui t'anéantissent les neurones avant même que tu ne t'en aperçoives. Le genre de trucs que je vend, maintenant. J'ai commencé à abuser. A me servir de l'argent de mes parents pour me payer toujours plus de doses. Les moments où j'étais clean ? Ils étaient rares. C'était le seul moyen que j'avais pour survivre.

Je grandissais et Tom aussi. Mon adolescence, je l'avais passée à être totalement perchée à longueur de temps, parfois même jusqu'à oublier mon propre nom. Mais je n'avais jamais oublié mon frère. Même quand je rentrais totalement défoncée, je prenais le temps d'aller lui lire une histoire pour l'endormir et le plus souvent, je finissais par m'endormir avec lui dans mes bras, dans son lit trop petit pour moi. Il restait accroché à moi toute la nuit, et même avec la tête douloureuse, je me levais le matin pour le préparer et l'emmener à l'école. C'était ça, ma vie. Moi, l'école, j'y foutais plus les pieds. Je n'avais pas le temps. Pourtant, ma mère avait fini par céder, par m'inscrire dans une vraie école, avec de vraies personnes... Mais j'avais autre chose à faire. Mes parents avaient bien été convoqués, une fois ou deux. Mais ils n'avaient jamais été aux convocations. A 17 ans, on a voulu me coller une assistante sociale sur le dos. Mais là aussi, on a acheté son silence. Ou plutôt, on a acheté ce qu'elle devait dire ; que tout allait bien. C'était totalement faux, bien sûr. Mais qui s'en souciait ? Ça a continué comme ça jusqu'à mes 21 ans. Le système avait été mis en place depuis quelques années, mais là encore, je m'en foutais. Notre famille était chez les Dragons, je me pensais invincible. J'avais l'argent de Papa et Maman. Et Papa et Maman savaient faire semblant pour que notre famille paraisse respectable même quand j'étais absolument déchirée en pleine rue à midi. Et puis, mon père s'est enfin réveillé. Mais j'ai fais une connerie, un jour. J'ai fais la connerie de croire que mon père allait encore me laisser profiter de l'argent de la famille, maintenant qu'il pouvait me foutre dehors. J'ai claqué un paquet de fric dans une drogue hyper tendance. Beaucoup trop. Et mon père s'est servi de ça pour me faire passer pour la pire toxico que le monde ai jamais porté. Il a monté une putain d'histoire, il m'a fait passer pour un monstre, il a raconté partout que je battais mon frère et que je menaçais de le tuer si lui ou ma mère disaient quoi que ce soit. J'aurais jamais pu lever la main sur Tom. Le problème, c'est qu'il n'y avait que Tom qui savait ça. Il a bien essayé de me défendre, mais à 9 ans personne ne vous écoute. Je me suis pas fait seulement reniée. Non, je me suis fait éjectée de mon rang, je me suis retrouvée à bouffer des cailloux chez les Oiseaux. Et, surtout, je me suis retrouvée séparée de Tom. Avec l'impossibilité de pouvoir le revoir.

J'avais 21 ans, et j'avais tout perdu. Mais j'ai toujours eu l'habitude de me débrouiller toute seule. C'était juste me dire que mon petit frère était seul avec notre taré de père et notre mère invisible qui me foutait la rage. Moi, il a bien fallu que je commence à penser à vivre. J'avais arrêté l'école trop tôt, je ne savais pas faire grand chose, alors je me suis dirigée vers un métier pas trop regardant sur les qualificatifs pour autant que le physique n'était pas trop mal. A l'époque, j'avais encore mes longs cheveux bruns, et un corps plus qu'agréable à voir. Alors, je n'ai pas eu trop de mal à me trouver un job de prostituée. Et j'ai aimé ça. Les clients avaient parfois des désirs bizarres, mais j'essayais de prendre ces moments comme du bon temps. Je vendais mon corps, et alors ? C'était toujours mieux que de crever la dalle dans un coin. Et puis, il y a eu Killian. Un client, qui me ramenait parfois des doses. On discutait plus qu'on s'envoyait en l'air avec lui ; c'était un Lion, la petite trentaine quand j'avais 22 ans. Il m'aimait bien, je crois. Et un jour, il a juste voulu me tester, voir ce que je valais dans un autre domaine que la prostitution. Dans les drogues, en fait. Il m'a lâché de la marchandise de bonne qualité et il m'a donné une semaine pour l'écouler. C'était mon entretien d'embauche. Je me disais que si j'arrivais à me faire suffisamment d'argent, si j'arrivais à avoir une vie plutôt stable même chez les Oiseaux, je pourrais certainement faire venir Tom prêt de moi. Je l'observais, parfois, à la va-vite, planquée derrière des trucs. Il n'était pas heureux. Comme moi avant, il avait déjà essayé de fuguer. Et les marques sur son visage et sur ses bras, ça me faisait dire que notre père avait recommencé à le frapper. Et ça, ça me faisait bouillir de rage. Mais je devais faire les choses bien ; on ne s'en prend pas à des Dragons sur un coup de tête... J'ai réussi à écouler le stock de drogue que Killian m'avait confié. En moins d'une semaine. J'avais toujours été plutôt douée pour les négociations et pour obtenir ce que je voulais. Un client a commencé à m'appeler White Rabbit, parce que je lui avais promis qu'il atteindrait le Pays des Merveilles avec ma came et que visiblement, j'avais tenu ma promesse. Killian, lui, m'a dit que j'avais fait du bon boulot et que je pouvais bosser pour lui si je savais être discrète. Son réseau était un peu bancal, mais ça m'a sorti de la prostitution et de la toxicomanie. J'avais un objectif, maintenant. Et les moyens d'atteindre cet objectif. Il était hors de question que je foute tout en l'air en m'envoyant sur la Lune toute la sainte journée. Le sevrage a été extrêmement difficile. Mais j'ai réussi. Et j'ai fini par doubler Killian et par me faire mon propre réseau. Plus stable. Plus discret. Ça l'a foutu en rogne au départ, il avait juré de me faire tomber. Sauf que j'en connaissais assez sur lui pour le faire tomber aussi et qu'il a fini bon joueur et par me dire que j'avais bien joué mon coup.

Maintenant, je suis bien installée avec mon petit business. Mais c'est pas ça, le mieux. Le mieux, c'est que j'ai pu récupérer mon frère il y a quelques mois. Je n'ai même pas cherché à tenir tête à mon père, j'ai juste contacté Tom et il a fait son choix ; celui de rester avec moi, de rejoindre officiellement les Oiseaux à 16 ans. Ce qu'il a fait. C'est mon plus proche collaborateur. Et le seul à qui je refuse le droit de goûter la marchandise avant de la vendre. Je ne veux pas qu'il tombe là-dedans. Il a 16 ans, et je sais qu'il me surpassera et qu'il pourra survivre chez les Oiseaux. Même si moi, je disparais. Je lui ai appris tout ce que je sais, après tout. Et je crois qu'aujourd'hui, je suis heureuse. Ouais, en fait, j'en suis certaine. J'ai tout ce qu'il me faut aujourd'hui.



© _Viviie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blue Oswald
Admin
avatar

Messages : 131
Posts RP : 23
Date d'inscription : 31/10/2014
Localisation : En chasse.

MessageSujet: Re: Amethyst ► White Rabbit pour vous servir, je vous jure que le Pays des Merveilles n'est pas si loin...   Sam 15 Nov - 19:01

Bienvenue !
Tu es validé !


Alors... ALORS ce perso, mais CE PERSO!! Je la trouve géniale! Différente de ce qu'on a déjà ici. Avec un ava tellement pârfait! ** Je te prédis dans mon cookie de cristal (petite référence a ta fiche, Crystal), que ton perso aura une longue et heureuse vie de White Rabbit (Nan mais Alice au pays des Merveilles. Et puis le lapin quoi. T'es parfaite tu le sais hein?).
Je t'offre des cookies de coeur, des cookies-lapins, des cookies-chapeliers, des cookies-merveilleux et même... et même des cookies qui ont goûtés à ta cam' (sisi je suis une cliente fidèle)

Bienvenue chez toi petite Oiseau qui n'a pas besoin d'ailes pour planer!

***********

Tout d'abord bienvenue à toi, j'espère que tu survivras dans notre monde de fous !
En cas de souci, tu peux t'adresser à l'un des membres du staff, ils sont très gentils, et avec un peu de chance, Blue te préparera des cookies dont tu me donneras des nouvelles.

Tout dans ta fiche est parfait, alors maintenant que tu es validé, tu peux aller poster ta fiche de liens ici et ta fiche de rp . Tu peux également aller poster dans internet needs you si tu le souhaites.

Nous te souhaitons bon courage pour la suite dans l'aventure et à bientôt en rp je l'espère !

« ENTRER DANS L'AVENTURE »
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grady Tyler
Admin
avatar

Messages : 468
Posts RP : 11
Date d'inscription : 31/10/2014

MessageSujet: Re: Amethyst ► White Rabbit pour vous servir, je vous jure que le Pays des Merveilles n'est pas si loin...   Sam 15 Nov - 20:14

Ooooh rebienvenue ! *_*
J'aime tout chez toi ! Ton pseudo, ta fiche... ça nous change de ce qu'on a par ici !

Bref, au plaisir de te revoir en rp

_________________
La Gloire est née sans ailes.

Crédit avatar : RBP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amethyst Cerezla

avatar

Messages : 10
Posts RP : 2
Date d'inscription : 15/11/2014

MessageSujet: Re: Amethyst ► White Rabbit pour vous servir, je vous jure que le Pays des Merveilles n'est pas si loin...   Sam 15 Nov - 20:23

Merci vous deux, vous êtes adorables ! ♥️



*se sauve avec les cookies*

_________________

« Tout le monde te
fera aussi, ta fête. »
Il est l'heure. Fini l'heure de danser. Danse, t'inquiète pas tu vas danser. Balance-toi, mais tu vas te faire balancer. Défonce-toi, mais tu vas te faire défoncer...

(c) Myuu.BANG!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amethyst ► White Rabbit pour vous servir, je vous jure que le Pays des Merveilles n'est pas si loin...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Amethyst ► White Rabbit pour vous servir, je vous jure que le Pays des Merveilles n'est pas si loin...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Amethyst ► White Rabbit pour vous servir, je vous jure que le Pays des Merveilles n'est pas si loin...
» Dark',pour vous servir...
» White Rabbit - Les délires psychédéliques d'Alice
» White Rabbit |Neal|
» [Octobre] Taeyang Lunatic White Rabbit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Refuge :: █ Mais t'es qui toi ? Qu'est ce que tu fais là ? █ :: # Il Etait Une Fois... Toi ! :: Fiches Validées-
Sauter vers: