AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "Tu veux le meilleur, tu veux être heureux. Tu veux, tu veux... Le problème Lucas, c'est qu'on a jamais ce que l'on veut." - Lucas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lucas J. Bowmann

avatar

Messages : 132
Posts RP : 60
Date d'inscription : 08/11/2014
Localisation : Derrière toi !

MessageSujet: "Tu veux le meilleur, tu veux être heureux. Tu veux, tu veux... Le problème Lucas, c'est qu'on a jamais ce que l'on veut." - Lucas   Sam 8 Nov - 18:00

© blend - Tumblr


Lucas Jackson Bowmann

La trahison est une moisissure verte et douce, comme le duvet : elle ronge en silence et par l'intérieur.

Comment vois-tu les autres groupes ?Comme ils sont... Tu supposes ! Tu n'as aucun mal à dire sur eux. Tu ne viens pas du même monde que les lions ou les dragons, tu n'as pas la même vie, pas autant d'argents qu'eux. Tu les envies pas pour autant. Tu les respects, ils te donnent du travailles, t'as pas de mal à penser d'eux. Mais tu respectes aussi les loups et les oiseaux. Encore une fois vos vies sont différentes. Mais t'es pas du genre à juger. Pour toi, c'est pas une groupe, une classe qui fait quelqu'un mais ce qu'on a à l'intérieur. Les loups t'intimident, tu dois bien l'avouer, les oiseaux sont peut être ceux avec qui tu te sentirais le plus à l'aise. Mais tu n'as d'a priori sur personnes.

Que penses-tu du système de classe ? Tu n'y prêtes pas vraiment attention à vrai dire... T'as appris à vivre avec. En faite, tu serais presque même à ignorer cette histoire de classe. Comme tu l'as déjà dis. Tu juges les gens pour ce qu'ils sont, pas pour la classe dans laquelle ils sont. T'aimes pas ranger les gens dans des cases, t'aimes pas être rangé dans une case. Tu veux qu'on t'aime ou te déteste pour ce que tu es. Pas pour ton rang social. Tu apprends à connaître les gens, à savoir ce qu'ils sont vraiment. En réalité, les classes, tu t'en fous. Tu respectes le système, mais tu ne t'en occupes pas pour faire tes choix dans la vie.


Penses-tu que cette société est une bonne chose ? Encore une fois tu fais avec... T'en sais rien ! C'est pas à toi de dire ça. Tu sais pas les faits qui ont expliqués ces conséquences. C'est peut-être mieux ainsi après tout, ça pourrait être pire... Tu trouves juste les différences sociales injustes. C'est tout ou rien ici. Pour toi, c'est un peu moche. Mais tu respectes la loi. Tu refuses juste d'être identifiés par ta classe et d'identifier les gens par la leur.




Carte d'identité:
Nom :
Bowmann, c'est le nom de tes parents. C'est pas le nom que tu aurais du porter à la base, si on t'avait assumer. Mais tu en es fière. T'as le nom d'une famille qui t'aime.

Prénoms :
Lucas, Jackson. Deux prénoms parce que tes parents hésitaient entre les deux. Mais toi tu préfères Lucas. C'est bien Lucas, c'est court, c'est facile à retenir.


Surnom :
T'en as pas, enfin pas d'officiel quoi ! Des amis t'appelle Luke ou l'insomniaque, quand ils te voient débarquer avec ta tête de drogué. Ta mère t'appelle mon chéri, ton père fiston. Chacun y va de son petit surnom avec toi. [/i]


Date de naissance :
Officiellement, enfin pour tes parents adoptifs, c'est le 23 mars. Mais tu le sais que ce n'est pas vraiment ce jours là. Ils refusent juste de te le dire. Alors tu cherches pas à savoir, tu contredis pas tes parents. Alors t'es née le 23 point.  


Âge :
20 ans... C'est bien 20 ans. C'est l'âge entre les deux. T'es plus un enfant, mais pas encore totalement un adulte. Alors on te trouve encore des excuses lorsque tu agis comme un enfant. Mais t'es aussi respecté en tant qu'adulte.


Groupe :
T'es un renard et t'en est fière. T'es fière de ta famille, de ce que tu es. T'as rien contre les autres classes. Bien au contraire, mais  t'as jamais été gêné d'être ce que tu es, ni d'où tu viens.


Statut  :
T'es célibataire et t'as jamais vraiment été en couple... T'as déjà eut quelques aventures, t'es jeune après tout. Mais rien de sérieux et surtout rien qui vaille la peine pour toi. Tu fais gaffe. Pour toi les sentiments c'est vrai. Tu ne veux pas être comme ton père biologique. Si tu dois être avec quelqu'un, se sera pour de vrais sentiments.


Orientation :
Au risque de passer pour un crétin, un mec qui croit au père noël, aux bisounours et compagnie... Pour toi on tombe amoureux d'une personne et pas d'un sexe et t'es jamais tombé amoureux. Donc t'en sais rien en faite. T'attends que le coup de foudre, les papillons dans le ventre ou une connerie du genre arrive.


métiers/études :
T'aimerais étudier la psychologie. Pour comprendre ton cerveau, mais t'en as pas les moyens alors en attendant, t'es baby-sitter tu gardes les gosses des riches. Les gosses de ceux qu'on les moyens de te payer pour s'occuper de leurs enfants à leurs places.


Personnage inventé/scénario:
Inventé, de mon cerveau salement abîmé. MAIS aidé pas une cinglés toutes catégories confondu ! <3


Avatar :
Un oui qu'il est beau Harry Styles !


Anecdotes & faits divers:


Affectueux  • Amusant  • Aimable  •Attachant  •Curieux  •Calme  •Chaleureux  •Fidèle  •Généreux  • Gentil  • Honnête  •Idéaliste  •Joueur  •Malin  •Naïf  •Romantique  •Rêveur  • Tendre  • Agité  •Possessif  •Curieux  •Calme  •Jaloux  •Lunatique  •Méfiant  • Maladroit  • Susceptible  •Têtue  •Taquin  •Obstiné  •

Tu es légèrement hypocondriaque à cause de ces cauchemars. T'as peur d'avoir une maladie mentale, mais t'es loin de ça. Tu ne dors pas, tu évites, t'en as peur. Alors tu t'occupes, tu étudies, tu lis, tu sors. Tu évites le plus possible de te retrouver seul, pour t'empêcher de fermer l'oeil. - Tu lâches rarement ton téléphone portable, t'es comme accroc. - Tu voudrais être prof ou écrivain, mais tu veux étudier la psychologie pour savoir ce qu'il se passe dans ta tête - Ta une cicatrice sur une de tes jambes, du à l'accouchement de ta mère biologique. - Tu es ultra protecteur envers les gens que tu aimes. - ça t'amuses de dire que tu es la nounous des gosses de riches - Tu bois pas parce que t'aimes pas, mais parce que t'as peur de dormir. - T'es gentil, serviable, ça t'as valut de te faire avoir un sacré paquet de fois, mais tu continus à l'être.  



A propos de moi:

Alors, on va faire vite ! Je l'ai déjà fais une fois, je ne vais pas vous redire la même chose encore une fois. C'est mon deuxième compte ici ! Première fois de ma vie que je fais un DC ! C'est vous dire à quel point ce forum m'a rendu accroc ! #LA FAUTE AU CONTEXTE DE GRADY ET AUX MEMBRES ADORABLE# J'ai un gros problème avec Harry Styles (j'ai un gros problème avec pleins de choses en faite)... Alors je pouvais que le prendre, c'était obligé ! Et comme je ne suis pas la seule à en avoir un et bien je le partage avec la cinglés en titre alias mon petit coeur     Mon premier compte c'est Bébé Alec :3 J'ai oublié de le dire ! Sinon à part ça et bien c'est tout et c'est déjà pas mal quand même ! Ah si... Je vous aime !      

©️ _Viviie.




Dernière édition par Lucas J. Bowmann le Sam 8 Nov - 18:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas J. Bowmann

avatar

Messages : 132
Posts RP : 60
Date d'inscription : 08/11/2014
Localisation : Derrière toi !

MessageSujet: Re: "Tu veux le meilleur, tu veux être heureux. Tu veux, tu veux... Le problème Lucas, c'est qu'on a jamais ce que l'on veut." - Lucas   Sam 8 Nov - 18:01

© blend - Tumblr


Ma vie pour la tienne.

Sa vie était difficile, mais il ne le savait pas.

Tu connais pas ta vrai date de naissance... ça commence bien ! Tes parents adoptifs, on décidait que se serait le jour où tu es arrivais chez eux. Mais tu sais que tu avais déjà quelques jours quand ça a été le cas. T'as jamais vraiment compris pourquoi un tel mystère sur une simple date, pourquoi personnes n'a voulut te répondre lorsque tu as demandé la date exacte de ta naissance. Après tout, pour ce qui concerne ton adoption, ils ont toujours été très franc avec toi, t'as toujours su que tu n'étais pas le fils biologique de tes parents, qu'ils étaient dans l'incapacité d'avoir d'enfant, alors ils t'ont adopté. T'as jamais compris, mais t'as jamais cherché, t'en avait la possibilité pourtant, mais de ce que tu savais de l'histoire de tes géniteurs, t'as préféré de pas le faire.


Une chance pour vivre
Tes parents t'ont raconté, ils ont été sincère avec toi, ils ont expliqué ta naissance malheureuse. Cette simple fille des fermes qui tombe enceinte, d'un homme riche et puissant qui la laisse tomber lorsqu'il apprend la nouvelle. Cette fille malheureuse, qui ne croit plus en rien, qui essaie de mettre fin, beaucoup trop tard à sa grossesse. Un avortement, elle est devenue folle de chagrin, elle s'ouvre elle même pour te faire sortir de là. Un avortement, qui finit par un accouchement, sûrement le plus horrible qu'il soit. Le miracle que tu en sortes presque indemne, juste une cicatrice, au niveau de ta jambe, que tu regardes presque comme si ta mère biologique t'avais laissé un souvenir. Elle survivra pas à ce qu'elle s'est infligé, elle en a pas envie de toute façon, elle a le cœur brisé et elle ne t'aimera jamais. Mais il y a un jeune couple qui en désir un de bébé, la famille de cette pauvre fille le sait, alors te voilà, échangé dans le plus grand silence, des mains de parents qui viennent de perdre leur fille à cause de toi, à un couple qui te chériras dès l'instant où ils auront posé les yeux sur toi. T'es un gosse illégitime, t'aurais pas du naître, t'es se qu'on appelle une erreur. Tu sais que tes parents ont reçu de l'argent de la famille de ton père biologique, pour acheter leur silence, tu sais que les parents de ta mère biologique ont du en recevoir aussi. Il ne fallait pas que quelqu'un apprenne de qui était le petit bâtard que tu es. En faite, tu sais tout sur ta naissance, tes parents n'ont jamais voulu te mentir. La seule chose que tu ignores, c'est cette fichu date. Et si tu ne l'as jamais cherché, c'est à cause de ce père que tu ne veux pas connaître. Tu imagines que c'est à cause de lui et pour rien d'autres qu'on te caches cette information. Alors tu ne la cherche pas. A quoi bon après tout, il ne veut pas de toi et puis tu ne veux pas apprendre qui il est. Tu ne veux pas apprendre que tu travailles possiblement pour lui, qu'à présent tu gardes les enfants qu'il a bien voulu assumé, parce qu'ils ne seraient pas une honte pour le niveau de son rang. Ouais, pour toi, il n'y a pas d'autres raison qui explique le fait qu'on ne veuille pas te dire quand tu es né. Alors t'as pas cherché, jamais. Tu vis avec, c'est tout. T'as jamais pris la peine de fouiller un peu, dans les archives de la bibliothèque par exemple, un article de journaux, qui pourrait éventuellement parlé des circonstances de la mort de ta mère, tu ne t'es jamais renseigné à l'hôpital, pour savoir si à la période où tu es né, il n'y a pas eut autre chose d'étrange. T'as pas cherché un acte de naissance, rien. Non, t'as pas regardé, t'as confiance en tes parents, ils ne te cachent rien. S'ils le fond, c'est pour te protéger c'est tout. Mais te protéger de quoi ? D'un père biologique qui se révèle être un monstre ou de la découverte d'une information qui pourrait briser ta vie ? D'une information qui pourrait te faire ouvrir les yeux sur ce que tes parents adoptifs sont réellement. Des lâches... qui t'ont peut-être sauvé la vie, mais qui ont délibérément ignoré un être qui ne demandé qu'à vivre, qui à peine avait vu le jour, qu'on ne l'épargnait pas. Des lâches qui n'ont pris que toi, parce que tu étais en bonne santé, parce que tu ne coûterais pas plus cher que tu ne le devrais, mais qui ont laissé tombé un être sans défense, le laissant pour mort alors qu'ils auraient pu le prendre avec toi, mais non, simplement parce qu'il n'était pas parfait. Mais non, tes parents ne sont pas comme ça... Ce n'est pas eux qu'il cherche à protéger, mais bien toi... Pas vrai ?

Bref. T'es donc adopté, t'es pas vraiment sûr de ta date de naissance. Mais en dehors de ça, t'es tout ce qui a de plus normal. T'as pas à te plaindre. T'as grandis dans une famille qui t'aime. Tes parents t'ont toujours choyé, on toujours tout fait pour toi. Vous roulez pas sûr l'or, loin de là même, tes parents sont cultivateurs. Ils bossent comme des forcenés pour pouvoir subvenir à vos besoins et surtout au tiens. Par question que tu manques de quoi que se soit. Et ça n'a jamais été le cas, t'as jamais manqué d'amour où de quoi que se soit d'autres. Tes parents t'ont bien élevé, se sont toujours bien occupé de toi, même s'ils travaillaient beaucoup.

Ils ont toujours tout fait pour que tu sois heureux, en bonne santé, que tu ne manques de rien, que tu sois bien élevé. Des parents formidables en sommes, alors pourquoi tu devrais te plaindre ? Pour rien... Qu'est ce qui pourrait faire que tu ne sois pas heureux ? Rien sûrement ! Alors pourquoi tu ne l'es pas ? T'en sais rien tout simplement.

Bref, t'as ton grandit à la ferme et ce qu'on peut dire, c'est que tu aimais ça, la nature être éloigné de la ville et entouré de choses simple. Plus jeune, tes parents te laissaient rarement aller en ville, tu comprenais pas pourquoi, mais elle ne t'intéressait pas plus que ça, alors tu obéissais. T'as jamais vraiment eut peur du monde, il t'attire au contraire, alors c'est en grandissant que tu as été attiré par tout ça, que t'as eut envie de connaître l'inconnu. C'est d'ailleurs pour ça que les petits boulot que tu as cherché, tu t'es arrangé pour qu'ils soient éloigné de la ferme.


Les monstres de la nuit
Ton enfance, y a pas grand chose à en redire. T'étais souvent seul à la ferme. Tu t'ennuyais souvent, mais t'aidais tes parents, tu lisais, tu t'instruisais. T'as toujours aimé apprendre, lire, tu rêverais de pouvoir apprendre aux autres. T'aimais bien aidé tes parents aussi, tu aimais te sentir utile, ce qui est devenu vrai quand tu as commencé à grandir et à développer un minimum de muscles... Avant ça, tu amusais plus ton monde qu'autres choses.

T'as toujours eu tendance à te sentir bien seul... T'as jamais vraiment compris pourquoi... T'es sociable pourtant, t'avais des tas de copains et t'en as toujours d'ailleurs. Les gens ont tendances à te faire rapidement confiance, à se confier à toi et à t'apprécier de suite. Toi aussi t'aimes les gens en général. Tu pars du principe qu'il y a du bon dans chacun d'entre nous. Par contre tu leurs fais pas confiance, rarement ! Enfin, pas pour raconter ce que tu as de plus secret. Tu dis jamais rien sur toi, tu dis pas ce que tu penses, ce que tu ressens, rien de secret, rien d'intimes. Tu sais pas pourquoi t'es comme ça, mais tu l'es avec tout le monde. Même tes parents tu ne dis rien, quand tu as peur, quand tu as mal, quand tu souffres. Tu le gardes pour toi, t'as l'impression qu'ils ne pourraient pas comprendre, t'as l'impression qu'eux aussi prendraient peur et même si cette impression là, tu préfères la chasser de ton esprit. T'as un peu l'impression que c'est de leur faute, la faute à la personne qui t'as mit au monde. T'en sais rien en faite, tu sais pas ce que s'est. Tu sais juste que tout ça, ça reste en toi c'est tout.

Tu parles aux gens, à tes parents, tes gentils, sociable, serviable avec tout le monde. Tu les aimes, mais c'est tout. Tu te confieras jamais à eux. Tu confieras jamais ce qui te bouffe, ce qui te rends malade, ce qui t'empêche de fermer l'oeil de la nuit depuis dix ans. Dix ans ouais... Tu t'en souviens encore comme si c'était hier. Cette nuit où ça à commencé. Ces rêves... Non ces cauchemars plutôt. T'en avais jamais eut avant... ça t'arrivais de mal dormir, d'avoir le sommeil troublé, mais pas à ce point. Tu te souviens de ces cris, ces larmes, cette douleur que t'as ressenti. T'as eu l'impression que c'était réel, t'as eu l'impression que c'était toi sans l'être. Tu te souviens avoir eut peur, avoir eut mal comme tu n'as jamais eut mal de ta vie, tu te souviens que tu as espéré mourir dans ton rêve. Oui tu voulais mourir, que tout s'arrête. Tu n'as jamais eut d'images net, jamais eut de sons net, t'es même pas sûr qu'on puisse appeler ça un rêve en faite. Tu te souviens juste de tout, de ce que tu as ressenti. Tu te souviens t'être réveillé en pleurs, en nage, t'avais mal nul part, t'étais dans ta chambre en sécurité pourtant t'avais peur, tu souffrais, tu te sentais sale, abîmé. T'as crié, enfin t'as eu l'impression de crier... Tu ne sais pas... Tu ne sais même pas ce que tu as dis, mais c'est ce qui t'as réveillé. Gamin tremblant et apeuré, enroulé dans ses couvertures... Mais personnes ne t'as entendu... Tes parents étaient déjà en train de travailler. T'as eu du mal à te calmer... T'es même pas sûr de t'être calmé un jour car ce rêve n'a jamais vraiment quitté ton esprit et a recommencé, encore et encore... Avec le temps, il est devenu différents, tu n'entendais plus hurler, tu ne te réveillais plus en pleurant. Mais tu ressentais toujours la même horreur. La même incompréhension, l'impression d'être dans la tête d'un autre. T'as jamais compris alors tu n'as jamais rien dis. T'as eu peur que tes parents s'inquiète, t'as eu peur d'être pris pour un fou. Alors tu as fermé ta bouche, tu as tout gardé pour toi. Tu as encaissé, t'as essayé de comprendre, de vivre avec. Ta plus grande peur c'est de t'endormir maintenant, alors tu gardes les yeux ouverts. Tu te bourres de cachets, de café, tu bosses tu lis, tu étudies. Tu gardes ce rythme jusqu'au moment où tu t'effondres, épuisé, tellement fatigué que ton cerveau se déconnecte, qu'il est incapable de la moindre chose et là enfin rien ne se passe. Tu peux sombrer jusqu'à ce que ton esprit ait repris assez de force pour fonctionner.

Et tu vis comme ça, t'as grandit comme ça. Depuis dix ans c'est comme ça. Ces cauchemars, cette impression affreuse qui te reste en tête. Ta peur d'être fou, d'être malade. Mais tu ne dis rien, parce qu'au fond t'as aussi peur que tes parents te laissent. Alors t'as appris à vivre avec. T'as trouvé des solutions quitte à laisser ta santé se dégrader. Mais tu t'en fous, personnes ne voit rien. Tes parents ne voient pas que tu ne dors pas, que tu ne manges pas pour que la fin te laisse éveiller. T'es pas mal heureux, tu te dis que tu n'as pas de quoi l'être. T'as appris à vivre avec. T'as juste peur que ça se sache, t'as peur que quelqu'un ne te surprenne quand tu sombres. Voilà pourquoi tu ne dors pas. Parce que tu te réveilles complètement fou, en rage, t'as l'impression de ne plus avoir de cœur, t'as envie de tout détruire sur ton passage, de tout foutre en l'air.

L'espoir est fou
Tu te calmes et ensuite tu recommences à vivre. Tu souris, tu étudies, tu bosses, tu sors. T'as envie d'étudier la psychologie, alors tu te plonges dans tes livres. En faite, t'espère comprendre ce qui se passe dans ta tête, t'essaies de trouver une solution parce que ça t’obsède.T'as peur d'être schizophrène, t'as peur d'être bipolaire. T'as peur d'être un tas de conneries, mais t'as surtout peur que ça te gâche définitivement la vie. Cette vie en laquelle tu crois. Cette vie que t'as envie de vivre et pour laquelle tu fais des tonnes de sacrifices. Tu veux qu'elle soit belle, tu veux continuer de croire que tout le monde à quelques choses de bons au fond. Tu bosses comme babysitter auprès de ces gens qui ont plus d'argents qu'ils n'en ont besoin, ces gens qui ont finit par avoir confiance en toi pour t'occuper de leur gamins. Tu aides tes parents, mais tu ne veux pas passer ta vie à ça. Non, tu veux plus, tu y crois. T'es pas sûr que la société dans laquelle tu as grandis puisse te le permettre, t'es pas non plus sûr d'avoir l'esprit assez net pour te le permettre. Mais tu y crois. T'affiches ton plus beau sourire. Tu avances, tu continus à être la personne que tu veux être. Celle qui veut aider les gens, un peu trop bonne et un peu trop conne. Cette personne qui peut au moins se regarder dans la glace sans baisser les yeux de honte, qui voit ses cernes et une mine fatiguée tout les jours, mais qui au moins à encore la certitude d'être quelqu'un de bien. T'es cette personne là éveillé. Alors tu restes éveillés. T'as peur du noir, il te fait perdre tout espoir. Tu gardes les yeux ouvert et t'espère. Tu veux le meilleur, tu veux être heureux. Tu veux, tu veux... Le problème Lucas, c'est qu'on a jamais ce que l'on veut.


© _Viviie.




Dernière édition par Lucas J. Bowmann le Sam 8 Nov - 18:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grady Tyler
Admin
avatar

Messages : 468
Posts RP : 11
Date d'inscription : 31/10/2014

MessageSujet: Re: "Tu veux le meilleur, tu veux être heureux. Tu veux, tu veux... Le problème Lucas, c'est qu'on a jamais ce que l'on veut." - Lucas   Sam 8 Nov - 18:06

RE BIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUE
Ton vava quoi x)

JTE DONNE TOUS LES RADIS DE LA TERRE ET TE LAISSE FINIR TA FICHE QUI VA ETRE GENIALE ~

et bisouilles aussi

_________________
La Gloire est née sans ailes.

Crédit avatar : RBP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec Galbraith
Admin
avatar

Messages : 114
Posts RP : 20
Date d'inscription : 24/09/2014
Age : 23

MessageSujet: Re: "Tu veux le meilleur, tu veux être heureux. Tu veux, tu veux... Le problème Lucas, c'est qu'on a jamais ce que l'on veut." - Lucas   Sam 8 Nov - 19:25

Merci Radis en chef ! Tu es un amour
J'espère que ma fiche sera bien ... :3 Tes radis vont me donner le courage !

_________________

© belladone.

Les ailes coupées en pleins voles, tu t'éclates sur le sol !
On croît que les rêves, c’est fait pour se réaliser. C'est ça, le problème des rêves : c’est que c’est fait pour être rêvé. Mais comment faire pour rêver quand toute ta vie on t'a empêché de le faire ?
Alec Galbraith
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grady Tyler
Admin
avatar

Messages : 468
Posts RP : 11
Date d'inscription : 31/10/2014

MessageSujet: Re: "Tu veux le meilleur, tu veux être heureux. Tu veux, tu veux... Le problème Lucas, c'est qu'on a jamais ce que l'on veut." - Lucas   Sam 8 Nov - 22:34

Bienvenue !
Tu es validé !


Gnuhu contente de te valider mon chou, parce que ta fiche est tout simplement géniale et que j'ai hâte de pouvoir rp avec toi \o/ Du coup j'te couvre de radis jusqu'à trente-six fois la tour eiffel et je te bâtis un temple en radis, aussi *^*

Tout d'abord bienvenue à toi, j'espère que tu survivras dans notre monde de fous !
En cas de souci, tu peux t'adresser à l'un des membres du staff, ils sont très gentils, et avec un peu de chance, Blue te préparera des cookies dont tu me donneras des nouvelles.

Tout dans ta fiche est parfait, alors maintenant que tu es validé, tu peux aller poster ta fiche de liens ici et ta fiche de rp . Tu peux également aller poster dans internet needs you si tu le souhaites.

Nous te souhaitons bon courage pour la suite dans l'aventure et à bientôt en rp je l'espère !

« Entrer dans l'aventure »
Code by AMIANTE

_________________
La Gloire est née sans ailes.

Crédit avatar : RBP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas J. Bowmann

avatar

Messages : 132
Posts RP : 60
Date d'inscription : 08/11/2014
Localisation : Derrière toi !

MessageSujet: Re: "Tu veux le meilleur, tu veux être heureux. Tu veux, tu veux... Le problème Lucas, c'est qu'on a jamais ce que l'on veut." - Lucas   Sam 8 Nov - 22:48

Oh moi aussi j'ai hâte Grady ! Et merci pour tout ces radis !!! Je vais m'en faire une maison en radis avec tout ça ! Un palace même !

_________________
and now we are alive
Tu vois cet arbre il m’a dit qu’il était un dragon, mais en fait il m’a pris pour un con, parce que c’est bien un arbre. › ©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Tu veux le meilleur, tu veux être heureux. Tu veux, tu veux... Le problème Lucas, c'est qu'on a jamais ce que l'on veut." - Lucas   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Tu veux le meilleur, tu veux être heureux. Tu veux, tu veux... Le problème Lucas, c'est qu'on a jamais ce que l'on veut." - Lucas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Tu veux le meilleur, tu veux être heureux. Tu veux, tu veux... Le problème Lucas, c'est qu'on a jamais ce que l'on veut." - Lucas
» j' ai déjà la rolex, je veux le gronavionkivanavex
» "Je veux qu'on rie...Je veux qu'on danse...Je veux qu'on s'amuse comme des fous !" [Julia]
» Tu veux ma photo ? ( Pv : Junior )
» Veux tu de moi ? [Crystal Noir & Pépite d'Or]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Refuge :: █ Mais t'es qui toi ? Qu'est ce que tu fais là ? █ :: # Il Etait Une Fois... Toi ! :: Fiches Validées-
Sauter vers: